Maroc: vers une revalorisation de la grille salariale

Répondre
adminProFR
Messages : 10
Enregistré le : mer. févr. 21, 2018 10:44 am
Contact :

Maroc: vers une revalorisation de la grille salariale

Message par adminProFR » jeu. avr. 19, 2018 4:41 pm

Image

La cherté de la vie fait souvent des dégâts dans les pays africains, entre autre ceux du Maghreb, dont l’Algérie, la Tunisie et le Maroc. Des pays, où des citoyens souffriraient au quotidien et certains ne peuvent même pas subvenir aux besoins de leurs familles, du fait que les salaires ne sont pas aussi conséquents, au moment où les prix des produits alimentaires de première nécessité augmentent comme une flèche.

Même si certains sont aisés sur le plan financier, leur avenir et celui de leurs familles demeurent une préoccupation majeure. D’ailleurs, dans un pays comme la Tunisie, les salaires sont dérisoires par rapport aux besoins réels de ces familles qui ont du mal à boucler les fin du mois.

Au Maroc, on affirme que le gouvernement a pris une décision dans ce sens pour augmenter les salaires des fonctionnaires du secteur public de l’échelle 5 à l’échelle 10. C’est ce que rapportait un journal dans l’une de ses éditions de la semaine en cours. Selon la même source, le gouvernement marocain devait proposer une hausse de 300 dirhams pour les échelles en question.

Cette décision serait intervenue suite à la réunion de la commission de l’amélioration des revenus mensuels tenue dans la capitale «Rabat », entrant dans le cadre des réunions du dialogue social prévues entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Si la décision est appliquée, les concernés pousseraient certainement un ouf de soulagement. Des mesures qui peuvent en effet soulager la classe moyenne et celle dite des plus démunis.

Par ailleurs, l'on indique que les centrales syndicales auraient proposé une augmentation de 400 dirhams pour tous les fonctionnaires sans exception. Mais elles ont trouvé le montant de l’augmentation dérisoire par rapport à l’évolution du coût de la vie. Les syndicats auraient insisté sur l’obligation d’augmenter tous les fonctionnaires à toutes les échelles, qu’ils soient dans le secteur public ou privé.

Enfin, et selon la même source, le gouvernement serait prêt à augmenter les allocations familiales, pour les trois premiers enfants, des 200 dirhams à 300. Ceci bien que ces mesures d’amélioration du cadre de vie demeurent au-dessous des aspirations des centrales syndicales. Ces dernières auraient demandé une augmentation générale des salaires, des pensions de retraite, ainsi que du salaire minimum dans le secteur privé. Sans oublier la révision de l’impôt sur le revenu global.

Quoi qu'il en soit, les citoyens marocains attendent beaucoup des pouvoirs publics sur lesquels ils reposent leur espoir de voir les choses s'améliorer, afin de leur permettre de vivre dans la quiétude la plus totale, mais aussi mieux qu'ils ne l'étaient auparavant. Reste à savoir si ces décisions prises seraient appliquées dés à présent ou que les salariés attendraient encore pour voir ce genre d'espoir se concrétiser dans la réalité.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité